Ariège : un gendarme tué par un automobiliste lors d’une interpellation

  1. Home
  2. /
  3. Actualités
  4. /
  5. Ariège : un gendarme tué par un automobiliste lors d’une interpellation

Ariège : un gendarme tué par un automobiliste lors d’une interpellation

Posté dans : Actualités le

Un gendarme tentant d’interpeller un automobiliste en fuite a été tué samedi soir à Tarascon-sur-Ariège (Ariège) par le fuyard qui l’a percuté sur un chemin à proximité de la route Nationale 20.

  • Vincent Albinet
  • Publié le , mis à jour le
Les lieux du drame : un sentier proche de la RN 20, sur la commune de Tarascon-sur-Ariège © Sandrine Morch/France 3 Midi-Pyrénées

© Sandrine Morch/France 3 Midi-Pyrénées Les lieux du drame : un sentier proche de la RN 20, sur la commune de Tarascon-sur-Ariège

C’est lors de la sécurisation des lieux d’un feu de voiture, entre Ussat et Tarascon-sur-Ariège, que le drame s’est produit, peu après 23 heures, sur un sentier qui jouxte la route nationale 20.

Apercevant les gendarmes, un véhicule a fait demi-tour avant d’être pris en chasse par les militaires. Mais face à une deuxième patrouille appelée en renfort, le véhicule a effectué un second demi-tour, pour aller percuter l’un des deux gendarmes de la première patrouille qui avaient établi un barrage au milieu du chemin pour stopper le fuyard.

Ce dernier, un délinquant d’une trentaine d’années, connu pour des délits plutôt mineurs, comme des vols et des outrages, a été immédiatement interpellé et placé en garde à vue, avec sa passagère, à la brigade de recherches de Pamiers, précise la procureure de la République, indiquant que la thèse privilégiée des enquêteurs est celle d’un « acte délibéré ».

Une enquête pour « homicide volontaire » est ouverte. La procureure de la république doit tenir une conférence de presse dans l’après-midi.

Le gendarme décédé, le major Christian Rusig, était âgé de 55 ans. Grièvement blessé lors du drame, il a été héliporté samedi soir à l’hôpital Purpan à Toulouse où il est décédé dimanche à 05H00. Marié et père de deux enfants âgés de 23 et 25 ans, le major Russig est le 8e gendarme à décéder dans l’exercice de ses fonctions en 2016, le 5e dans la région qui paye un « lourd tribut », a souligné le général Clouzot, commandant la région de gendarmerie, qui décrit une « très vive émotion pour les gendarmes ».

BERNARD CAZENEUVE DENONCE « UN ACTE ODIEUX »

Dans un communiqué, le ministre de l’Intérieur exprime « sa très vive émotion et sa très grande tristesse après le décès du Major Christian RUSIG, Commandant de la brigade de Gendarmerie de Tarascon-sur-Ariège, percuté par un véhicule au cours d’un contrôle hier soir à Ussat (Ariège). A sa famille, à ses proches, à ses collègues de la Gendarmerie Nationale, le Ministre de l’Intérieur adresse ses plus sincères condoléances, sa sympathie et son entier soutien dans ces circonstances si douloureuses ».

« Le conducteur du véhicule a été aussitôt interpellé et devra répondre de ses actes devant la Justice, qui devra passer avec toute la fermeté nécessaire. Cet acte odieux rappelle que chaque jour, les gendarmes, comme les policiers, exposent leur vie pour protéger celle des autres. Ils méritent à cet égard le respect et la gratitude de tous nos concitoyens », poursuit Bernard Cazeneuve.

Dans un tweet, la gendarmerie nationale a exprimé sa vive émotion :

La gendarmerie de la Haute-Garonne a pour sa part publié ce message sur sa page facebook :