La Police nationale commande 38 500 gilets haute-visibilité oranges pour remplacer ses gilets jaunes

  1. Home
  2. /
  3. Actualités
  4. /
  5. La Police nationale commande 38 500 gilets haute-visibilité oranges pour remplacer ses gilets jaunes

La Police nationale commande 38 500 gilets haute-visibilité oranges pour remplacer ses gilets jaunes

Posté dans : Actualités le


Illustration © Actu17

L’annonce fait grincer des dents dans les couloirs de la place Beauvau, à l’heure où des restrictions budgétaires continuent de s’appliquer aux services actifs de la Police nationale.

Ce lundi, la Direction Générale de la Police Nationale (DGPN) a publié un avis de marché public intitulé « Fourniture de gilets haute-visibilité et d’identification ». Ces effets vestimentaires sont destinés aux opérations de police routière et/ou nocturnes. Il est précisé qu’ils devront être de couleur orange.

Leur quantité est fixée à 38 500, qui correspond au nombre total de gilets haute-visibilité en service actuellement. La date de clôture est arrêtée au 1er mai, les candidats ont donc peu de temps pour se faire connaître.

Pour la police, les gilets jaunes c’est terminé

Ce marché public vise à remplacer rapidement les gilets haute-visibilité de couleur jaune, employés actuellement dans la Police nationale. Ces derniers seront aussitôt réformés et détruits.

L’appel d’offres intervient dans un contexte de restriction budgétaire et serait mal perçu des gestionnaires de certaines directions. Trois d’entre-elles, la sécurité publique (DCSP), la police aux frontières (DCPAF) et enfin la direction centrale des compagnies républicaines de sécurité (DCCRS) sont visées par cette mesure.

La Gendarmerie pourrait suivre

Confrontée à la même situation, la Gendarmerie Nationale pourrait, elle aussi, passer commande.

Pour un responsable des achats au ministère de l’Intérieur qui souhaite garder l’anonymat, il s’agit d’une « erreur de communication » doublée d’une « gabegie financière ». Nul doute que ce poisson d’avril fera réagir, ou pas, qui sait ?